Retour

A chaque mois son énergie,à chaque mois son travail.




Le travail de Février 2017


Dimanche soir


Ce Dimanche
Le Cœur ordonne la tête
Il me suffit d’aimer
Son Regard ouvre mon regard
On ne voit bien qu’avec le Cœur
J’apprends à agir dans les 2 mondes
Je ressens l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute chose
Je m’ouvre à la Science des Intermèdes

Le mois dernier, nous avons abordé la Science des Intermèdes qui fait suite à l’Architecture Lumineuse.
Peu à peu nous nous apercevons que nous abordons des notions des grandes Lois qui régissent l’Univers Lumineux ; Grandes lois, qui, en s’établissant sur notre planète, l’ouvrent à la notion d’un fonctionnement lumineux apportant à notre humanité une base d’un fonctionnement dont elle est issue mais dont elle a oublié le principe.
Ces moments que nous vivons dans cet ère du Verseau qui s’installe nous rapporte ce fonctionnement et lorsque nous regardons autour de nous, nous pouvons en voir les germes. Nous vivons l’actualisation de la venue du Christ et de Son enseignement ; le Christ est venu ouvrir l’humanité aux impulsions divines qui, comme le Tibétain le souligne,
Les Impulsions Divines, qui surgissent cycliquement, et nous espérons les voir s'établir comme lois de la nouvelle ère. Elle substitueront les lois actuelles de l'univers ou s'uniront à elles. Leur action conduira à l'avènement du nouveau monde de synthèse.
Depuis que nous cheminons, nous cheminons en la notion de Christ vivant et présent en l’homme ; c’est bien à partir de cet enseignement que nous faisons le choix de cette mise en pratique dans le monde. Le Chemin du Christ est un chemin exigeant car c’est un chemin dont la racine est contenue dans le mot Amour.
Comme nous le voyons depuis de nombreuses années « il me suffit d’aimer » ; cette phrase nous montre que ce n’est pas toujours facile avec les lois de ce monde de matière car nous vivons dans un monde où cette notion est parfois étrangère à certains vivant selon la référence de l’égo
L’Humanité avance, et tôt ou tard, elle touchera cette notion d’illumination et nous assisterons à un changement complet de conscience, partant de l’ego limité à la réalisation du Soi suprême.

C’est bien le sens de l’incarnation de notre âme : prendre la voie de l’incarnation avec ce pari complètement fou, qu’avec l’Amour nous pouvons tout changer, nous pouvons faire basculer les évènements dans un déroulement guidé par cette notion d’Amour, alors l’accomplissement de la nature divine peut être une réalité emmenant notre planète vers sa sacralisation ; la délivrant de sa vue « attachée à la planète »
Au cours de cette semaine nous allons étudier comment notre humanité peut devenir le véhicule parfait reflétant Sa Nature Divine



.



Travail à faire


Nous restons toujours dans l’orientation de notre journée qui se fait dès notre réveil par la Synthèse de l’Âme que nous recevons ; synthèse dans laquelle notre Moi Lumineux nous informe inlassablement chaque matin avant notre réveil.

Dès le matin j’entre en union avec l’État du Milieu de Pont ; je ressens la présence des Consciences Lumineuses, du Frère Aîné, je me sens relié au Maître qui tient le fil.
Dans les événements que je vis, j’écoute comment le Cœur m’ouvre à un autre discours que celui de ma tête

Mon ego perçoit une vision fragmentée d’un moment tandis que ma conscience perçoit l’entier. C’est en m’affranchissant de cette vue fragmentée que je me libère des « attachés à la planète »

En Milieu de Pont, je rejoins mes Frères dans l’Etat de Conscience Lumineuse, je partage avec eux le désir d’entrer dans la pratique des Grands Cycles qui règlent le Mouvement Divin et je demande leur aide pour sentir les phases actives et passives de l’Univers.

Je m’ouvre à la notion d’une humanité guidée par le Cœur
Pour ce travail, je peux m’aider avec le schéma de l’Architecture Lumineuse et la Sciences des intermèdes
Je travaille à ce schéma où notre humanité réalise Sa Nature Divine
Je me sens devenir un diffuseur
J’imagine les particules rejoindre les âmes qui sauront animer ces schémas dans la matière.

Et surtout, plus que jamais, dans tout ce que je découvre, inlassablement chaque soir, j’en parle avec mon Moi Lumineux


.



Lundi soir


Lundi
Le Cœur ordonne la tête
Il me suffit d’aimer
Son Regard ouvre mon regard
On ne voit bien qu’avec le Cœur
J’apprends à agir dans les 2 mondes
Je ressens l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute chose
Je m’ouvre à la Science des Intermèdes

Hier nous avons vu à quel point nous pouvions être prisonniers ; prisonniers de notre propre histoire inscrite dans notre ADN depuis 12 générations comme le décrit si bien la Loi de Mendel ; nous vivons prisonnier également des modes de fonctionnement comme il était écrit hier : « nous vivons dans un monde où cette notion est parfois étrangère à certains vivant selon la référence de l’égo »
Tous les maux que nous vivons sont des maux attachés à ce monde, un monde qui ignore que nous pouvons vivre autrement. Comme je le disais hier, dès que ces maux viennent en nous, nous avons à en prendre conscience en nous rappelant que déjà dans notre famille ou dans notre entourage ces maux existent déjà il nous nous suffit de nous d’enlever cette identité et d’appeler notre véritable identité à prendre sa place.
C’est dans ce sens que nous avons un rôle à jouer ; dès que nous travaillons sur nous, il y a des mémoires familiales qui vont se libérer, en se libérer elles vont envoyer l’information de cette libération dans le monde via l’inconscient collectif ; de plus, depuis que nous sommes en résonance avec le Christ, notre ADN en est marquée et, dans cette libération que nous vivons, la note Christique émane ; dans la prolongation du Christ que nous sommes, nous permettons à d’autres d’en être informés même sur le plan inconscient.
Rien qu’en travaillant sur nous, nous travaillons au cœur de l’ego de l’humanité. Dès que nous travaillons avec l’Architecture Lumineuse, et la Science des Intermèdes nous émanons un possible dans l’humanité ; un possible de vivre autrement selon d’autres repères ; nous créons des envies sans le savoir nous stimulons le corps émotif de l’humanité à se libérer. Nous soufflons dans le monde un air de libération.



Travail à faire



Nous restons toujours dans l’orientation de notre journée qui se fait dès notre réveil par la Synthèse de l’Âme que nous recevons ; synthèse dans laquelle notre Moi Lumineux nous informe inlassablement chaque matin avant notre réveil.

Dès le matin j’entre en Union avec l’État du Milieu de Pont ; je ressens la présence des Consciences Lumineuses, du Frère Aîné, je me sens relié au Maître qui tient le fil.

Dans les événements que je vis, j’écoute comment le Cœur m’ouvre à un autre discours que celui de ma tête

Mon ego perçoit une vision fragmentée d’un moment tandis que ma conscience perçoit l’entier. C’est en m’affranchissant de cette vue fragmentée que je me libère des « attachés à la planète » je ne revêts plus cette identité

En Milieu de Pont, je rejoins mes Frères dans l’Etat de Conscience Lumineuse, et, devant Eux j’exprime mon désir d’incarner ma véritable identité et je leur partage également mon désir de continuer à être un diffuseur dans le monde.

Je m’ouvre à la notion d’une humanité guidée par le Cœur
J’attire un possible de vivre autrement selon d’autres repères ;
Avec la Science des Intermèdes, je souffle dans le monde un air de libération.
Je suis à l’affut de l’écho du monde.

Et surtout, plus que jamais, dans tout ce que je découvre, inlassablement chaque soir, j’en parle avec mon Moi Lumineux



Mardi soir


Ce Mardi
Le Cœur ordonne la tête
Il me suffit d’aimer
Son Regard ouvre mon regard
On ne voit bien qu’avec le Cœur
Je ressens l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute chose
Je m’ouvre à la Science des Intermèdes

Nous avons abordé les prisons dans lesquelles nous avons moisi pas mal de temps, que ce soit conscient ou pas, ces prisons sont logées dans notre ego et rattachées à notre corps de souffrances
Depuis que nous travaillons sur nous, nous avons libéré beaucoup de cristallisations qui sont venues renforcées la conscience du Soi
C’est important, de sentir en soi, qu’à chaque fois que nous avons délivré une partie de l’égo, tout de suite ces énergies-là viennent s’ajouter à la construction du chemin de l’âme. L’égo peut devenir un constructeur.
Nous pouvons visualiser comment ces énergies quittent dans notre plexus solaire la partie de l’inconscient collectif pour rejoindre la partie profonde de ce plexus solaire (la partie de la Sagesse Profonde en l’homme) ainsi ces mémoires vont venir apporter leur énergie et notre plexus solaire va pouvoir entrer en connexion avec la Sagesse Profonde Millénaire de l’Humanité. Cet état de Conscience vient résonner dans le chakras du cœur
Lorsque nous faisons cela nous pouvons suivre le trajet lumineux des énergies qui propose un chemin de libération pour tous les prisonniers de même nature, et, avec la Science des Intermèdes, nous pouvons voir les énergies rejoindre les pays et toucher les âmes en incarnations qui pourront mettre en œuvre tout ce qui est possible dans la matière.
Ensuite nous pouvons porter notre conscience dans notre cœur et demander quelle prochaine libération nous pouvons entreprendre ; dans cette demande, n’oublions d’y appeler la force Christique. Ensuite nous serons vigilant à regarder dans le monde les besoins de libération que nous ressentons.



Travail à faire



Nous restons toujours dans l’orientation de notre journée qui se fait dès notre réveil par la Synthèse de l’Âme que nous recevons ; synthèse dans laquelle notre Moi Lumineux nous informe inlassablement chaque matin avant notre réveil.

Dès le matin j’entre en Union avec l’État du Milieu de Pont ; je ressens la présence des Consciences Lumineuses, du Frère Aîné, je me sens relié au Maître qui tient le fil.

Dans les événements que je vis, j’écoute comment le Cœur m’ouvre à un autre discours que celui de ma tête

En Milieu de Pont, je rejoins mes Frères dans l’Etat de Conscience Lumineuse, et, devant Eux j’exprime la libération de cristallisation qui s’est effectuée et je leur confie cette nouvelle énergie qui vient s’ajouter à mon Moi Supérieur..

Je m’ouvre à la notion d’une humanité guidée par le Cœur
J’attire un possible de vivre autrement selon d’autres repères ;
Avec la Science des Intermèdes, je souffle dans le monde un air de libération.
Je ressens les énergies toucher la Sagesse Profonde Millénaire de l’Humanité
J’écoute en moi l’Echo de cette action
Je suis à l’affut de l’écho du monde.

Et surtout, plus que jamais, dans tout ce que je découvre, inlassablement chaque soir, j’en parle avec mon Moi Lumineux



Mercredi soir


Mercredi
Le Cœur ordonne la tête
Il me suffit d’aimer
Son Regard ouvre mon regard
On ne voit bien qu’avec le Cœur
Je ressens l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute chose
Je m’ouvre à la Science des Intermèdes
J’agis depuis le plan subjectif
J’invite le Christ dans ces échanges sur un autre plan

Ce grand travail de mutation que nous entreprenons depuis plusieurs année arrive aujourd’hui dans une phase de libération où nos nœuds karmiques sont enfin touchés.
Vous avez été nombreux à constater des libérations y compris dans la lignée familiale et, de ce fait, ces libérations peuvent elles aussi marquer notre ADN dans le but d’ôter toutes ces informations qui sont léguées intergénérationnel. Grace à cela l’humanité avance plus libre.
Nous avons vu également l’effet d’immédiateté ; et il nous faut bien réaliser que la pensée va plus vite que la lumière ; lorsque nous pensons c’est déjà réalisé !
Lorsque nous libérons ces nœuds karmiques, le retentissement se fait sentir jusque dans nos chakras et la libération s’étend à tout notre être ; n’oublions pas :
« Quand Dieu libère une personne, il enclenche la libération d’une famille. Quand Dieu libère un citoyen, il libère sa nation. Quand Dieu libère sur un des plans de la vie, il veut libérer sur tous les plans ».
Ainsi notre plexus solaire ouvre en nous toutes les prisons de l’inconscient collectif et nous offre de vivre au delà de nos limitations ; dans cette attitude entendons bien la conversation du silence ; le silence est notre meilleur allié et dans ce silence sentons bien l’échange qui se déroule sur un autre plan et nous informe dans la Pensée du Cœur , sachons bien écouter le silence

Des limitations tenteront de réapparaitre, prenons en bien conscience et surtout invitons le Christ à nous aider à fouler ce chemin qui nous offre de nouveaux repères, de nouvelles façons d’être au delà de nos psychologies.
Laissons bien le Cœur nous indiquer la voie et lorsque la peur ou le doute nous prend pratiquons bien l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute actions et la Sciences des Intermèdes elle ancre la lumière là où elle doit agir.



Travail à faire



Nous restons toujours dans l’orientation de notre journée qui se fait dès notre réveil par la Synthèse de l’Âme que nous recevons ; synthèse dans laquelle notre Moi Lumineux nous informe inlassablement chaque matin avant notre réveil.

Dès le matin j’entre en Union avec l’État du Milieu de Pont ; je ressens la présence des Consciences Lumineuses, du Frère Aîné, je me sens relié au Maître qui tient le fil.

Dans les événements que je vis, j’écoute comment le Cœur m’ouvre à un autre discours que celui de ma tête

En Milieu de Pont, je rejoins mes Frères dans l’Etat de Conscience Lumineuse, et, devant Eux j’exprime la libération de cristallisation qui s’est effectuée et je leur confie cette nouvelle énergie qui vient s’ajouter à mon Moi Supérieur.

Je m’ouvre à la notion d’une humanité guidée par le Cœur
J’attire un possible de vivre autrement selon d’autres repères ;
Avec la Science des Intermèdes, je souffle dans le monde un air de libération.
Je ressens les énergies toucher la Sagesse Profonde Millénaire de l’Humanité
J’écoute en moi l’Echo de cette action
J’invite le Christ Il m’aide dans ces nouveaux repères
Je suis à l’affut de l’écho du monde.

Et surtout, plus que jamais, dans tout ce que je découvre, inlassablement chaque soir, j’en parle avec mon Moi Lumineux



Jeudi soir


Ce Jeudi
Le Cœur ordonne la tête
Il me suffit d’aimer
Son Regard ouvre mon regard
On ne voit bien qu’avec le Cœur
Je ressens l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute chose
Je m’ouvre à la Science des Intermèdes
J’agis depuis le plan subjectif
J’invite le Christ dans ces échanges sur un autre plan
Dans la Décohérence je vis une cohérence guidée le Christ

Encore une fois, cette démarche nous entraine dans une construction importante, ; une construction guidée par le Cœur nous sommes dans une démarche portant c'était un construction guidée par le Cœur et nous apercevons que nous vivons une phase de programmation dans laquelle le lâcher prise est primordial

Ce lâcher prise est capital car nous nous apercevons souvent que notre observation influence la réalité. Le cœur nous propose ; attire l’événement vient mais souvent lors ce que l’événement se présente nous sentons en nous un mouvement de recul . c’est ici que la confiance au Cœur est capitale ; confiance au Cœur ; faire confiance à l’événement que le Cœur attire et nous envoie afin que nous puissions comprendre dans cet événement que le cœur nous envoie un nouveau cheminement à vivre autrement à vivre une chance pour nous de vivre au-delà de nos barrières ; des nos distance ; de nos enfermements ; de nos prisons

Nous ne sommes pas seuls pour vivre cette évolution, en invitant le Christ dans nos échanges nous lui permettons encore une fois d’être très agissant au cœur même de notre Cœur ; en le reconnaissant notre éducateur ; nous prenons conscience que, dans la décohérence que nous amorçons, nous mettons en place une autre cohérence, une cohérence guidée par le Christ, une cohérence issue de la Cohérence Christique.
Vraiment, dans cette action, nous affirmons notre choix d’être une des prolongations du Christ agissant dans le monde

Laissons bien le Cœur nous indiquer la voie et lorsque la peur ou le doute nous prend pratiquons bien l’Architecture Lumineuse qui sous tend toute actions et la Sciences des Intermèdes elle ancre la lumière là où elle doit agir.




Travail à faire



Nous restons toujours dans l’orientation de notre journée qui se fait dès notre réveil par la Synthèse de l’Âme que nous recevons ; synthèse dans laquelle notre Moi Lumineux nous informe inlassablement chaque matin avant notre réveil.

Dès le matin j’entre en Union avec l’État du Milieu de Pont ; je ressens la présence des Consciences Lumineuses, du Frère Aîné, je me sens relié au Maître qui tient le fil.

Dans les événements que je vis, j’écoute comment le Cœur m’ouvre à un autre discours que celui de ma tête

En Milieu de Pont, je rejoins mes Frères dans l’Etat de Conscience Lumineuse, et, devant Eux j’exprime la libération de cristallisation qui s’est effectuée et je leur confie cette nouvelle énergie qui vient s’ajouter à mon Moi Supérieur.

Je m’ouvre à la notion d’une humanité guidée par le Cœur
J’attire un possible de vivre autrement selon d’autres repères ;
Avec la Science des Intermèdes, je souffle dans le monde un air de libération.
Je ressens les énergies toucher la Sagesse Profonde Millénaire de l’Humanité
J’écoute en moi l’Echo de cette action
J’invite le Christ ; Il m’aide dans ces nouveaux repères
Je suis à l’affut de l’écho du monde.
Dans la décohérence que je vis, j’invite le Christ
Je vis une cohérence guidée le Christ

Et surtout, plus que jamais, dans tout ce que je découvre, inlassablement chaque soir, j’en parle avec mon Moi Lumineux



Vendredi soir


Cette semaine a été une semaine importante dans laquelle nous avons abordé enfin le fait que nous pouvions être prisonniers de notre histoire personnelle inscrite dans notre ADN ; nous sommes prisonniers de maux hérités tant de notre hérédité mais aussi stimulés par l’inconscient collectif.
Comme nous le voyons depuis de nombreuses années « il me suffit d’aimer » ; cette phrase nous montre que ce n’est pas toujours facile ; nous vivons dans un monde où cette notion est parfois étrangère à certains ; vivant selon la référence de l’égo. Depuis que nous travaillons sur nous, nous avons libéré beaucoup de cristallisations qui sont venues renforcées la conscience du Soi ; ainsi ; l’égo devient un constructeur.
Nous pouvons visualiser comment ces énergies quittent dans notre plexus solaire la partie de l’inconscient collectif pour rejoindre la partie profonde de ce plexus solaire (la partie de la Sagesse Profonde en l’homme) ainsi ces mémoires vont venir apporter leur énergie et notre plexus solaire va pouvoir entrer en connexion avec la Sagesse Profonde Millénaire de l’Humanité. Cet état de Conscience vient résonner dans le chakras du cœur.

Nous avons vu également l’effet d’immédiateté ; et il nous faut bien réaliser que la pensée va plus vite que la lumière ; lorsque nous pensons c’est déjà réalisé ! La libération s’étend à tout notre être ; n’oublions pas : « Quand Dieu libère une personne, il enclenche la libération d’une famille. Quand Dieu libère un citoyen, il libère sa nation. Quand Dieu libère sur un des plans de la vie, il veut libérer sur tous les plans ». Tout cela se passe dans le Silence du Cœur ; prenons du temps pour écouter ce Silence ; il est notre meilleur allié

Ensuite nous avons vu le principe de décohérence dans la décohérence ; nous mettons en place une autre cohérence, une cohérence guidée par le Christ, une cohérence issue de la Cohérence Christique. Pour cela aussi le lâcher prise est primordial
Le cœur nous propose ; attire l’événement vient ; souvent lorsque que celui-ci se présente nous sentons en nous un mouvement de recul ; c’est ici que la confiance au cœur est capitale ; faire confiance à l’événement que le Cœur attire ; dans cet événement que le cœur nous envoie un nouveau cheminement à vivre autrement ; une chance pour nous de vivre au-delà de nos barrières etc…… C’est dans cet instant que nous pouvons inviter le Christ au cœur même de nos échanges lui permettant d’être très agissant au cœur même de notre Cœur ; en le reconnaissant notre éducateur .

Vraiment, il me suffit d’aimer !
Nous nous retrouverons du 19 au 24 Mars 2017.



Travail à faire



Prochaine démarche
Du 19 au 24 Mars